La Sorcellerie


"Le Cercle Goétique" par Eliphas Levi


Le terme de Sorcier, et par extension de Sorcellerie, dériverait du latin sortarius, c’est-à-dire le jeteur, ou diseur, de sorts. En d’autres termes, il s’agit de celui prenant, à la force de sa volonté et de sa sagesse, pour ne citer qu’elles, la maîtrise de son destin, et des destins! Le hasard n’existe pas, et c’est encore plus vrai en Sorcellerie…


Oubliez les définitions que l’on trouve dans la plupart des ouvrages traitant d’occultisme: la Sorcellerie n’est PAS synonyme de basse magie ! On y compare le Mage à un ingénieur au fait de tous les mécanismes du rouage universel, et le Sorcier à l’ouvrier qui les utilisent sans les comprendre… Raccourci sous l’empire de l’ignorance, car la basse magie est à la Magie ce que la basse sorcellerie est à la Sorcellerie, ni plus, ni moins.

En vérité, la Sorcellerie authentique est l’aspect le plus rude, pesant et sauvage de la Magie (qui "est la science des sciences, car elle apprend à connaître et employer les lois universelles" - Franz Bardon). Elle s’affranchit des notions humaines et dualistes de bien et de mal, elle plonge au plus profond de l’être pour réveiller les démons qui y sommeillent, y compris et en particulier les plus sombres et les plus effrayants, et ce dans le seul but de donner à l’intéressé la possibilité d’en prendre la maîtrise, d’en faire des outils de puissance et d’évolution, et de jouir de son existence au-delà de l'imaginable.

Une connaissance accrue de soi et une prise de contrôle aussi fluide que permanente des forces qui interagissent en nous permettent au pratiquant dévoué d’étendre son emprise au-delà de son propre individu, sur les forces à l’extérieur de lui, de celles qui font gronder l’océan et jaillir la lave des volcans...

Au sein de la Sorcellerie, l'on retrouve diverses disciplines occultes: le Chamanisme (les techniques de transe), le Vampyrisme (l'emprise et le travail sur la force vitale), la Thérianthropie (l'union au sauvage, dont la Lycanthropie est un des aspects), la Démonologie (et la maîtrise de ses propres démons!), et d'autres encore... Mais avant tout, la Sorcellerie est un Art, celui de la Nature, et de sa propre nature, qui en somme sont une seule et même chose!