La Spagyrie




Alchimie et Spagyrie sont en quelque sorte des synonymes d'une seule et même discipline : la science et l'art de la transmutation de la matière, c’est-à-dire la transformation d’une substance apparemment grossière en une substance noble, afin d'en révéler sa quintessence.

Le terme alchimie, du latin médiéval alchemia, viendrait de l'arabe al kimiya, lui-même découlant du grec khemeia, issu du grec ancien chêmeia signifiant « l'art de fondre et d'allier les métaux ». Une autre hypothèse émise est que le terme serait issu de l'ancien égyptien kem ou kemi, désignant le noir limon du Nil, symbole de vie pour le peuple du même nom, par opposition au sable du mortel désert. Mais on lui prête également d'autres significations telles que « science des quantités », « mélange des liquides », « art des sucs »...

Le terme spagyrie a été créé par Paracelse (1493-1541), qui le tire du grec spao, « extraire », et ageiro, « rassembler » ou « réunir ». Célèbre philosophe et médecin alchimiste d’origine suisse, son art fut à la fois renommé et décrié, car si sa pratique de la médecine se combinait déjà à celle de l’alchimie, il y mêlait également occultisme et astrologie.

Paracelse est à l’origine, entre autre chose, de la Loi des Signatures (des Signes de la Nature), loi selon laquelle chaque plante a la forme de l’organe qu’elle soigne. A savoir que cette « forme » ne s’arrête ni à l’enveloppe matérielle de la plante, ni à ce que l’on peut percevoir avec les seuls sens physiques…

Probablement parce que Paracelse fut le précurseur, selon beaucoup, de la phytothérapie, on associe souvent la Spagyrie au règne végétal (même si des substances animales et minérales peuvent intervenir ou carrément s'y substituer), raison pour laquelle on la nomme souvent « alchimie des plantes ».

Du travail spagyrique, l'on pourrait brièvement dire qu'il consiste à extraire les Principes fondamentaux d'une plante (en général), de les purifier et les réunir à nouveau, afin d'obtenir sa quintessence. Bien évidemment, cette définition de la Spagyrie est par trop succincte et ne rend pas hommage à l'Art, qui est bien plus que cela...

J'estime personnellement que l'art des senteurs, et le travail laborieux d'extraction et de distillation, tel que décrit par Patrick Süskind dans son fabuleux roman "le Parfum", est une forme de Spagyrie (et ce même si les senteurs "protagonistes" de ce roman ne sont pas issues de la flore). Car après tout, une signature odoriférante, d'où qu'elle provienne, ne réveille-t-elle pas nos instincts les plus primitifs et authentiques, notre essence même qui sommeille au plus profond de nous?

Je vous propose ici un enseignement authentique de la spagyrie, afin que vous puissiez, vous aussi, enfin apprendre à profiter des bienfaits de la quintessence végétale!


Contact & RDV : 


Par commodité, je privilégie le premier contact par email. Nous pourrons ainsi nous organiser un rdv téléphonique, indispensable avant toute rencontre de visu. informations complémentaires et rdv sont donnés par téléphone exclusivement.

ambronyx@gmail.com