Le Vampyrisme


"The Vampire" by Philip Burne-Jones

Selon nos bons vieux dictionnaires, le vampire serait un mort sortant provisoirement de son tombeau afin d'aller sucer le sang des vivants, un désaxé commettant de nombreux assassinats ou des violations de sépulture, une personne possessive tirant son plaisir de la domination affective et psychologique qu’elle exerce sur son entourage, ou encore une petite chauve-souris se nourrissant du sang de mammifères et d'oiseaux endormis.

Ce que la plupart d’entre nous retiendra du vampire, c'est qu'il s'agit d'un être fantastique et effrayant, d'un psychopathe ou encore d'un petit animal tropical suceur de sang. Bien que cette définition soit peu reluisante, et je vous le dis, complètement tronquée, les aspects revenant systématiquement sont pourtant également ceux du Vampyrisme authentique : la mort et le sang (au sens métaphorique ou non), l'emprise (et le rapport soumission/domination) et la sensualité exacerbée (les sentiments, les émotions et les pulsions).

Dans tous les cas, le Vampyre (avec un « y » afin de distinguer l'occultiste de l'être folklorique) incarne parfaitement la rupture des conventions sociales, à l’instar du Sorcier, au point de rompre tout tabou et interdit, ce qu’illustre souvent plus ou moins maladroitement, et toujours superstitieusement, la littérature comme le cinéma.

Le Vampyrisme enseigne, d'une part, à absorber l’énergie vitale contenue dans l'univers, la nature, et notre entourage au sens large du terme, et d'autre part, à devenir prédateur plutôt que de rester victime, particulièrement de nous-mêmes. Sachant qu’il ne s'agit pas tant de « voler » autrui par simple plaisir de nuisance ou de domination que de prendre la maîtrise de soi en acceptant de voir ses propres faiblesses, de les reconnaître pour ce qu’elles sont (des outils d’évolution), de vouloir travailler dessus sérieusement et agir en conséquence, en être libre, non assujetti à un ego chaotique et tout puissant.

Pour lire davantage sur le sujet, je vous invite à lire cet article. D'autre part, le Vampyrisme se pratique au quotidien et en toute simplicité pour une vie plus épanouie et satisfaisante, mais il peut évidemment prendre une tournure également plus cérémonielle et non moins puissante, au sein de rituels sorciers tel que celui-ci.

Je vous propose ici un enseignement du Vampyrisme authentique, loin des superstitions du folklore, mais appuyé sur la puissance et la sagesse occulte, pour que l'Art de l'Emprise n'ait plus de secrets pour vous!


Contact & RDV : 


Par commodité, je privilégie le premier contact par email. Nous pourrons ainsi nous organiser un rdv téléphonique, indispensable avant toute rencontre de visu. Toute information et prise de rdv se fera par téléphone exclusivement (pas d'sms).

ambronyx@gmail.com